Humains
Apparition : ~ 5000 ans
Taille : 1m70
Poids : Environ 80 kg
Longévité :110 ans

Humains

Nous. Les Humains. Nous nous connaissons par cœur sans pour autant y comprendre quoi que ce soit. Ils sont aussi présents sur Memtis, envers et contre tout. Comme si leur existence suivait la vie comme un virus.

Sans aucun doute avec les Eyriens la race la plus représentée sur Memtis, les humains dénotent des autres espèces par leur capacité pour une même race d’avoir autant de cultures différentes et d’héritage culturel différent. Cela est notamment dû au fait que les humains sont nés pendant la première invasion des démons et qu’ils ont rapidement été dispersés sur tous les fronts, et ont fini par fonder de très nombreuses colonies partout.

Surtout que les humains avaient cette tendance à être très créatifs, parfois plus que la majorité des autres races. Non pas qu’ils leur étaient supérieur, mais leur esprit, crée par Ugin, avait été conditionné pour s’éveiller aux choses désuètes au premier coup d’œil et d’en déceler ce qui était précieux. Cela fit d’eux des esthètes, des muses, des artistes, de parfaits maîtres d’armes, de parfaits stratèges, et rapidement, ils plantèrent leurs colonies partout sur Memtis.

Les humains sont assez crains dans le monde dans le sens où l’on connaît que trop bien leur faim permanente de plus de pouvoir, de richesse et de contrôle. Contrairement aux autres races qui ont toujours une sorte d’instinct ou d’héritage qui les pousse à se modérer quelque peu, les humains naissent libres, meurent libre, mais provoquent parfois des catastrophes vertigineuses. Ce sont aussi des êtres connus pour réagir promptement quant à leurs émotions, un peu comme leurs cousins Eyriens.

Les humains sur Memtis font entre 1m45 et 1m95 en moyenne, pour un poids adulte allant de 45 a 80 kg en moyenne. Ils ont une longévité moyenne de 75 ans, avec une tendance pour les femmes à vivre plus longtemps. Ils ont une peau qui varie entre les tons blancs et noirs.


“ “Au tout début, je ne comprennais pas pourquoi Ugin les avait crées, les trouvait si fascinant. Cependant, je pense comprendre. Car moi aussi il y a quelque chose qui m’impressionne. C’est leur faculté a s’adapter à absolument toutes les situations. ” Gaia